La fin des cigarettes électroniques jetables (Puffs) en France ?

You are currently viewing La fin des cigarettes électroniques jetables (Puffs) en France ?

Invité sur RTL, le Premier ministre a commencé par exprimer son regret que la consommation de tabac en France ait recommencé à augmenter. Avec ses couleurs vives, ses saveurs fruitées et ses prix bas, cette petite cigarette attire en effet de plus en plus d’adolescents, car 13% d’entre eux l’ont déjà essayé au cours de ses deux années d’existence. Pourtant, elles créent un réflexe et une habitude auxquels les jeunes s’habituent, selon le Premier ministre.

L’alliance contre le tabac plaide pour l’interdiction des puffs

En novembre 2022, pour être précis, nous avons parlé de L’Alliance contre le Tabac, qui appelait à une interdiction des puffs. Si en six mois la situation ne semblait pas avoir évolué, cela pourrait changer rapidement selon le Ministre de la Santé, François Braun. Le 3 mai, dans une interview accordée à France Inter, celui-ci s’est déclaré favorable à l’interdiction des puffs.

Lorsqu’on lui pose la question, il répond “Oui, je suis favorable à interdire les cigarettes électroniques ‘puff’ car elles amènent une jeune partie de notre population vers le tabagisme […] Oui, je suis favorable à travailler avec les parlementaires sur l’interdiction de ces puffs”. //

Ajout possible au Plan Tabac pour 2023-2028

Il précise que l’interdiction pourrait être incluse dans le nouveau Plan Tabac, qui sera mis en œuvre entre 2023 et 2028. Il est donc logique de s’attendre à ce qu’une loi marquant la fin des puffs en France soit mise en place prochainement.

Une chronologie des restrictions encore floue

Lorsqu’on l’interroge sur le calendrier de cette future loi, le Ministre de la Santé reste vague. Une fois encore, François Braun déclare que la question des cigarettes électroniques jetables sera étudiée avec les parlementaires, sans préciser de date à partir de laquelle la cessation de commercialisation pourrait être effective.

Lire aussi :  Les meilleures Pharmacie de CBD à Villeurbanne - Top 10 des points de ventes

D’autres pays commencent à légiférer également

Il faut noter que la Nouvelle-Calédonie interdit déjà les EC jetables et d’autres pays commencent eux aussi à légiférer dans cette direction, comme l’Allemagne ou l’Australie.

Pour les adolescents : il faut arrêter de vapoter !

Si vous êtes un adolescent utilisant des puffs, vous enfreignez la loi et devez arrêter dès que possible. Si vous avez développé une dépendance à la nicotine, demandez l’aide d’un médecin spécialiste du tabac pour cesser de vapoter le plus rapidement possible.

Les alternatives aux puffs pour les adultes dépendants à la nicotine

Si vous êtes un adulte fortement dépendant à la nicotine, sachez que les cigarettes électroniques jetables ne sont pas votre seule solution pour arrêter de fumer. De nombreuses alternatives sont disponibles :

Si ce sont les réglages qui vous découragent, sachez qu’il existe des cigarettes électroniques à pods simples. De nombreux modèles sont très légers et minimalistes, certains étant même équipés d’une activation automatique pour éviter d’avoir à appuyer sur un bouton.

Le sel de nicotine en alternative aux puffs

Pour ceux qui nécessitent une dose élevée de nicotine et utilisaient des puffs au sel de nicotine, ne vous inquiétez pas, il en existe également sous forme de e-liquide !

L’interdiction des puffs : un choix judicieux ?

Interdire les puffs en France n’est pas une mauvaise idée si cela aide à limiter la consommation de produits nicotinés chez les jeunes et mettre fin à l’absurdité écologique qu’ils représentent.

Tant que les fumeurs adultes ont accès à d’autres produits de vapotage pour leur sevrage tabagique, il n’y a pas de risques.

Lire aussi :  Différence entre l'huile de chanvre et l'huile de CBD