CBD et arthrose : comment se soulager ?

You are currently viewing CBD et arthrose : comment se soulager ?

Selon l’Inserm, l’arthrose toucherait aujourd’hui 10 millions de Français. Caractérisée notamment par d’importantes douleurs articulaires, cette maladie n’a pas de traitement propre. L’essentiel des traitements prescrits visent à soulager la douleur. Le CBD peut-il aider à soulager les douleurs de l’arthrose ? Comment utiliser le CBD pour l’arthrose ?

Qu’est-ce que l’arthrose ?

Aussi appelée ostéoarthrite, l’arthrose est l’une des maladies articulaires les plus répandues. Elle se caractérise par la dégénérescence progressive du cartilage des articulations allant jusqu’à la destruction de celui-ci. Ses symptômes sont très identifiables : douleurs chroniques lorsque l’articulation est en mouvement et gêne fonctionnelle. L’arthrose se présente sous différentes formes, inflammatoires ou non. En outre, elle est souvent associée à d’autres problèmes articulaires, tels que les épanchements de synovie (accumulation de liquide synoviale provoquant un gonflement de l’articulation).

Si elle touche surtout les plus de 65 ans, l’arthrose peut se développer chez des personnes plus jeunes. Notamment en cas de fragilité naturelle du cartilage, de surcharge pondérale ou si la personne est atteinte d’autres pathologies articulaires, comme la polyarthrite rhumatoïde par exemple. L’arthrose a également un terrain héréditaire dans le cas d’une atteinte des mains.

Les traitements classiques de l’arthrose

Il n’existe pas de traitement pour guérir l’arthrose. Les traitements les plus prescrits visent donc à réduire la douleur et/ou à ralentir le processus de dégradation du cartilage. Ces traitements se présentent sous la forme d’antalgiques oraux (paracétamol ou ibuprofène). Des opiacés peuvent être prescrits dans les formes les plus sévères.

Par ailleurs, en période inflammatoire, il est possible de prendre des anti-inflammatoires, stéroïdiens ou non. Cependant, ces médicaments sont souvent responsables de multiples effets secondaires, surtout en cas de prise régulière pour traiter une inflammation chronique.

Dans les formes d’arthrose les plus aigües, un médecin peut prescrire l’injection d’anti-inflammatoires stéroïdiens directement dans l’articulation. Il est également possible d’injecter de l’acide hyaluronique dans l’articulation. L’acide hyaluronique va alors remplacer la synovie dans son rôle de lubrifiant de l’articulation.

Lire aussi :  Les meilleures Pharmacie de CBD à Toulouse - Top 10 des points de ventes

Dans les formes les plus sévères, une opération chirurgicale peut être envisagée. Elle peut avoir différents objectifs. Soit retirer une partie de l’os pour libérer l’articulation. Ou, au contraire, bloquer complètement l’articulation douloureuse. Dans certains cas, l’intervention consiste à remplacer toute ou une partie de l’articulation par une prothèse.

CBD et arthrose

Le rôle du CBD dans le traitement des symptômes

Plusieurs études démontrent dorénavant l’action bénéfique du CBD sur l’arthrose. En effet, le CBD a montré son efficacité sur les douleurs chroniques et inflammatoires, particulièrement sur celles liées à l’arthrose. En outre, une étude publiée en 2017 tendrait à prouver que le CBD aurait également un rôle préventif dans le développement de certaines pathologies articulaires.

Les produits à base de CBD pour l’arthrose

L’huile de CBD pressée à froid

Proposée dans plusieurs taux de concentration, l’huile de CBD pressée à froid est généralement mélangée avec d’autres huiles (huile essentielle, huile d’olive ou de graines de chanvre). Cette huile possède des propriétés analgésiques. En effet, le CBD va stimuler le système endocannabinoïde (SEC), système essentiel dans le contrôle de la réponse auto-immune et inflammatoire. Ainsi, l’huile de CBD pressée à froid contribuera à soulager les douleurs chroniques.

L’huile de CBD Full Spectrum

Le principe de l’extraction Full Spectrum est qu’elle extrait différents cannabinoïdes :CBD, CBG, CBN, THC, THCV et CBC. Les autres cannabinoïdes présents dans l’huile de CBD Full Spectrum vont alors avoir un effet d’entourage, qui va renforcer l’effet du CBD. Même si elle est inférieure au seuil légal de 0.3%, il est important de noter la présence de THC. Or, certaines personnes tolèrent mal le THC. Si c’est votre cas, nous vous recommandons de privilégier les produits sans THC. Cependant, le THC contribue lui aussi à amplifier les effets analgésiques et anti-inflammatoires.

Lire aussi :  Rooibos : l’infusion parfaite le soir comme la journée !

Comment utiliser le CBD pour l’arthrose ?

Il est important de rappeler ici que le CBD n’est pas un médicament. Il ne saurait donc se substituer à un traitement médicamenteux prescrit par un professionnel de santé. En revanche, le CBD peut être très bon complément d’un traitement médical. De plus, le CBD doit être pris dans le cadre d’une gestion globale de la douleur : alimentation équilibrée, activité physique adaptée, etc. Nous vous conseillons également de parler à votre médecin en cas de prise de CBD. En effet, dans de rares cas, le CBD peut présenter des interactions médicamenteuses. Un suivi médical est donc indispensable.

En cas de prise de CBD pour la première fois, nous vous suggérons de commencer par un faible dosage. Vous pourrez revoir celui-ci à la hausse par la suite, si nécessaire. Il est aussi important de savoir que toutes les formes de CBD n’ont pas la même réponse selon les effets recherchés. De la même façon, les moments de prises peuvent également varier d’un individu à l’autre. N’hésitez pas à essayer différentes solutions (prise le matin ou le soir) pour connaître celle qui répondra le mieux à vos besoins.

CBD et arthrose : en bref

  1. L’arthrose est une pathologie très répandue qui se caractérise, entre autres, par d’importantes douleurs articulaires.
  2. Il n’existe pas de traitement de l’arthrose. Les traitements médicamenteux visent essentiellement à soulager la douleur.
  3. Plusieurs études tendent à montrer que le CBD aurait une action bénéfique dans le soulagement des douleurs articulaires.
  4. Il est recommandé de prendre le CBD dans le cadre d’un suivi médical pour éviter tout risque d’interaction médicamenteuse.
  5. Le CBD est un complément au traitement médicamenteux. Il ne doit en aucun cas le remplacer.